fact-checking-logo.png

fact-checking-logo.png

QUAND BERTRAND DELANOË S'ATTRIBUE LES MÉRITES DU GOUVERNEMENT FILLON SUR LA VIDÉO-PROTECTION

Article Vrai du Faux

Suite à l'annonce de l'arrestation du tireur présumé de Libération et de la Défense, Bertrand Delanoë s'est félicité dans un communiqué de presse repris par Le Point :

"cette heureuse issue a été permise par l'existence d'un dispositif de vidéoprotection mise en oeuvre par la ville de Paris et la préfecture de police depuis 2010."




Récupération !

Si la Ville de Paris a bien participé à un plan de vidéo-protection à Paris, celui-ci n'a été lancé que fin décembre 2011 par François Fillon, alors Premier Ministre, et non en 2010 comme l'affirme Bertrand Delanoe. De plus l'article précise que la Ville n'a que faiblement contribué au financement de ce plan sur lequel la majorité de gauche au Conseil de Paris était divisée. Et pour cause : la participation de la ville au financement de ce plan s'est élevée à... 2%.

Enfin, il est présomptueux de considérer que les caméras de la Ville, qui équipent les rues de Paris, ont été déterminantes dans l'arrestation du tireur présumé alors que celui-ci aurait été identifié grâce aux quelques 9000 caméras souterraines de la RATP.