Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Les élections municipales se dérouleront les 23 et 30 mars prochains.

Vous devrez élire le Maire du 19ème arrondissement pour les six années à venir. Il aura la responsabilité d’agir au quotidien afin d’améliorer nos conditions de vie et notre environnement.

Je suis prêt à assumer ce mandat, conscient des devoirs du maire vis-à-vis des habitants.

J'ai 57 ans. J’ai toujours habité le 19ème pour lequel j'ai une véritable passion.

J’ai passé les 27 premières années de ma vie dans la cité de transit René Fonck à la porte des Lilas.

J’ai fréquenté les écoles rue de Romainville, puis les établissements du second degré avenue Simon Bolivar et rue Edouard Pailleron.

J’ai travaillé dix ans dans le 19ème comme responsable de 5 centres d’animation et de loisirs, dont 3 situés dans des quartiers en difficulté (Mathis, Curial, Bas-Belleville).

A la différence de nombreux élus dont le maire actuel du 19e, j'ai toujours exercé une activité professionnelle. Refusant de vivre de la politique, j'ai travaillé successivement dans le secteur privé (bâtiment, édition et automobile) et public (Secrétaire Général du Conseil National des Missions Locales en charge de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes en difficulté, chargé de mission auprès du délégué à l’information et à l’orientation, …).

Actuellement, Secrétaire Général de la Commission Nationale des Certifications Professionnelles, je mène ma campagne électorale en utilisant logiquement mes jours de congé afin de respecter la législation.

J'ai toujours ressenti le besoin de m'investir pour le bien commun, c'est la raison pour laquelle je me suis engagé en politique dès l'âge de 13 ans. J’admirais profondément le Général de Gaulle l’Homme du 18 juin. J’ai ensuite adhéré au RPR pour soutenir Jacques Chirac. Différentes responsabilités m’ont été confiées au sein du RPR et de l’UMP.

J’ai acquis une réelle expérience d'élu comme jeune adjoint au maire du 19ème chargé de la jeunesse et des sports entre 1987 et 1995. J'ai participé à la mutation positive du 19e arrondissement : création des centres d’animations de jeunesse, l’aménagement du canal de l’Ourcq, la création de l’avenue de Flandre, l’implantation des cinémas MK2, ...

Je suis Conseiller d'arrondissement d'opposition depuis 1995, Conseiller de Paris depuis 2008 et responsable de l'UMP du 19ème depuis huit ans.

Depuis huit ans, je n’ai cessé d’être au plus près des habitants de notre arrondissement. J'ai agi en élu de proximité pour dialoguer, écouter, expliquer.

Depuis huit ans, je me suis engagé avec volonté et détermination pour défendre notre arrondissement et ses habitants.

Depuis huit ans, j’ai fait de mon mieux pour être un porte parole fier et efficace de notre arrondissement.

Depuis huit ans, j’ai mis toute mon énergie et tout mon courage au service du 19ème. 

Depuis huit ans, j’ai mis tout mon cœur pour participer à l’amélioration de notre arrondissement, même si ce n’est pas facile quand on est un élu d’opposition.

Depuis huit ans, je me suis opposé quand il le fallait, à la politique de Messieurs Delanoë, Madec et Dagnaud tant au Conseil de Paris qu’au Conseil d’Arrondissement.

Depuis huit ans, j’ai vu les effets néfastes de la politique de l'équipe socialiste-verte-communiste :

Que ce soit en matière : de fiscalité avec une explosion des taxes et impôts, de sécurité, d’entretien des ensembles sociaux, de mixité sociale, de dialogue et de concertation avec les habitants, de logements, de propreté, de transports, de circulation, de stationnement, de culture, de démocratie locale.



Je pourrais continuer la liste qui montre que le bilan socialiste, vert, communiste, et parti de gauche n’est pas la réussite revendiquée. Le changement c’est urgent.

Je veux redonner force, contenu, noblesse et utilité à l’action politique. En ce sens, je sollicite votre vote pour l'élection municipale les 23 et 30 mars prochain.

Avec mon équipe, je vous présenterai prochainement un projet innovant, rassembleur et ambitieux pour notre 19e.

Je reste à votre disposition.

Bien cordialement

Jean-Jacques Giannesini