JJG_Pradier.jpg

Mardi 17 avril 2012, Jean-Jacques Giannesini et Anne-Constance Onghéna ont apporté leurs soutiens aux habitants du 25-31 rue Pradier lors de la manifestation devant le Palais Brongniart pour dénoncer la décision de la société Gecina de vendre leur immeuble à la découpe.

JJG_Pradier.jpg
Source photo : www.dixneufinfo.com

Jean-Jacques Giannesini a déclaré : " Nous voudrions savoir pourquoi la ville de Paris, qui préempte n’importe quoi à n’importe quel prix, ne préempte pas l’immeuble de la rue Pradier. On n’a pas encore eu de réponse probante et concrète sur le sujet. La mairie dit qu’elle n’a pas les moyens. Or cette année, il y a eu plus d’un milliard de droits de mutation (taxes perçues par la Ville de Paris à chaque changement de propriétaire), plus de 7 milliards en dix ans. Gecina se comporte comme des voyous, c’est clair, mais ils finiront par vendre de toute façon. La ville de Paris doit utiliser ces milliards pour que les locataires qui sont dans leur immeuble depuis trente ans, puissent y rester. "

Pour en savoir plus, consultez les articles ci-dessous :

- Dixneuf Info.com

- Libération

- Mediapart